Comment renégocier un crédit immobilier ?

Comment renégocier un crédit immobilier ?

20/11/2020 Non Par Nicolas

Le crédit immobilier est un emprunt réalisé auprès de sa banque ou d’une structure spécialisée, en vue de d’acquérir un bien immobilier. Comme tous les autres types de crédit, il doit être remboursé dans des conditions précises et sur un délai défini lors de la signature contractuelle.
Pendant le processus de remboursement, il peut arriver que le client renégocie les termes de son emprunt. En accord avec sa structure de prêt, le contractant peut modifier les conditions et les échéances du remboursement de son prêt immobilier.

Pourquoi renégocier ?

Les taux d’emprunts sont des valeurs changeantes. Ils oscillent sans cesse et peuvent très nettement baisser après votre emprunt immobilier.
Dans ses conditions, vous pouvez émettre le désir de renégocier votre crédit. La baisse soudaine de plus de 1% des taux de crédit dans votre structure de financement, est une excellente raison pour demander la renégociation de votre contrat de prêt immobilier. Vous pouvez également renégocier votre crédit immobilier pour raccourci sa durée.

Vous pouvez maintenir les échéances de paiement, tout en réduisant l’intervalle de temps que devrait normalement prendre le remboursement de votre emprunt. Vous pouvez également renégocier les termes mensuels de paiement de votre crédit sans allonger la durée de votre prêt.
Renégocier votre contrat est un droit absolu que vous avez en tant que consommateur. Toutes les fois que vous remplissez toutes les conditions pour bénéficier d’une renégociation de votre crédit immobilier, n’hésitez pas.

Comment renégocier avec sa banque ?

Pour renégocier son crédit immobilier auprès de sa banque, il faut avoir un dossier convaincant. Il est important d’entretenir de bon rapport avec votre conseiller financier, afin que votre dossier de renégociation puisse être considérer avec tout le sérieux y afférant. En étant un fidèle client de votre établissement bancaire, vous aurez plus de chance d’obtenir satisfaction. Dans une renégociation, il est impératif que les deux parties soient d’accord pour que la renégociation soit validée. Si votre dossier n’a pas tout le sérieux qu’il faut pour convaincre votre banque, vous risquez d’essuyer un refus.

Avec des arguments solides, il faut réussir à présenter à votre banque les intérêts communs de cette renégociation. En mettant la lumière sur ce que vous et votre banque gagnerez dans ce processus, elle sera susceptible à vous accorder votre demande. Bien sûr, la banque n’a pas fondamentalement intérêt à négocier à la baisse un acte lui rapportant plus qu’après renégociation. Vous devez pouvoir lui présenter un intérêt plus large comme le maintien de vos comptes, l’accès à une nouvelle épargne, un nouveau compte ou une contrat assurance vie à prendre… autant d’éléments qui donneront envie à votre banquier d’accéder à votre demande rapidement.
La renégociation s’effectue autour du taux et de la durée de votre emprunt. Ce sont ces deux points qui constituent le socle d’une renégociation. Les arguments de votre dossier doivent donc s’appuyer sur ces deux points en particulier. Prenez tous les renseignements possibles avant d’entamer cette procédure. La renégociation aura également des impacts sur votre assurance crédit immobilier.

Différence entre rachat de crédit et renégociation ?

La renégociation se passe au sein de la banque, entre le client et sa structure financière uniquement sans intervention d’un tiers.
Renégocier son crédit immobilier consiste juste à convaincre sa banque du bien-fondé d’une baisse de taux ou de la durée de votre prêt. L’enjeu ici est de réussir à trouver un terrain d’entente pour la satisfaction de toutes les parties. Le client met sur pied un bon dossier après avoir observé une baisse conséquente du taux dans sa banque ou d’autres banques concurrentes. Il souhaite en bénéficier et aura donc pour missions de faire adhérer sa banque. C’est une expression de son droit de consommateur.

Dans le cas où sa demande échoue, le client à un autre recours qui consiste à faire racheter son crédit immobilier par une autre structure. Le rachat de crédit fait donc intervenir un tiers. La structure qui rachète le crédit du consommateur devient automatiquement sa nouvelle banque. Le client change donc directement de cadre financier en faisant racheter son crédit par une autre structure. Faire racheter son crédit signifie que le client va signer un nouveau contrat avantageux pour lui auprès de la nouvelle structure. Le rachat entraîne des frais supplémentaires.
Un nouveau dossier doit être constitué par le client auprès de la nouvelle banque. Cela s’accompagne très souvent du transfert du compte courant vers le nouveau établissement bancaire.

Modifier le taux de son crédit immobilier

Les taux de crédit immobilier fluctuent sans cesse sur le marché financier. Ils sont en général calqué sur le marché immobilier et l’évolution des prix. Lorsque vous remarquez une baisse conséquente de ces taux sur les emprunts du même style que la vôtre auprès de votre banque, vous pouvez demander une modification de vos taux . Cette procédure de modification est appelée une renégociation des termes de votre contrat. La modification du taux est la première et la plus importante des raisons qui amènent les clients d’une banque à renégocier leur prêt immobilier. C’est une bonne aubaine pour faire des économies et gagner de l’argent. Il est donc courant de modifier le taux de son crédit immobilier en remarquant une baisse dans le secteur.

Modifier la durée de son crédit immobilier

Il est possible d’allonger ou d’écourter la durée de votre crédit immobilier. Lors d’une renégociation à un taux plus avantageux, vous pouvez dans les mêmes mensualités réduire considérablement la durée de votre emprunt. Sans changement de taux, vous pouvez modifier la durée de votre prêt immobilier en jouant sur vos mensualités. Vous pouvez donc réduire vos mensualités pour allonger de 2 ou de 3 ans le remboursement de votre crédit immobilier. Vous pouvez au contraire augmenter vos mensualités et réduire la durée de remboursement de votre emprunt. Il est possible de modifier de plusieurs manières, la durée de votre crédit immobilier.

Réduire la somme de son crédit est-il égale à un remboursement partiel ?

Pour réduire le montant total de votre emprunt, vous pouvez procéder à un remboursement partiel. Le remboursement partiel consiste à régler en avance une partie ou la totalité du montant emprunté à votre structure. Cette action permet de réduire la somme ou de la solder sur le coup. Vous pouvez procéder ainsi avec votre crédit immobilier pour soulager vos mensualités ou encore pour réduire la durée de votre prêt. Lors d’une entrée inespérée de fonds, vous pouvez décider d’agir pour vous débarrer de votre crédit immobilier une bonne fois pour toute ou encore pour soulager votre emprunt. Réduire la somme de son crédit équivaut donc à un remboursement partiel.

Quelles sont les pénalités et les frais de dossiers d’une renégociation?

En renégociant votre crédit immobilier, vous serez confrontés à des dépenses. Pour mener à bien sa renégociation, il est important de connaître la nature des frais supplémentaires auquel vous ferrez face. En effet ses frais sont provoqués par le réaménagement de votre contrat selon les nouveautés introduites dans le contrat initial. Les pénalités et les frais de dossiers sont les grands dangers lors d’une renégociation. Il faut évaluer leurs coûts avant de vous lancer dans une procédure de renégociation avec votre banque. Il peut s’avérer après calcul que la renégociation de votre contrat est une très mauvaise idée. Même en tombant sur un accord avec votre banque, il faut calculer les frais supplémentaires pouvant s’ajouter avant de conclure la renégociation de votre emprunt.

Les frais de dossiers et de pénalités d’une renégociation avec votre banque peuvent s’élever de 0.5 à 1.20 % du capital restant. Ce sont des taux que vous aurez en restant auprès de votre structure de prêt. Dans le cas où vous irez auprès d’un tiers pour obtenir votre renégociation, les frais seront beaucoup plus importants. Dans le cas où la renégociation avec la banque échoue et vous avez recours à un rachat, vous payerez des nouveaux frais de dossiers et des pénalités beaucoup plus importantes. Pour un capital restant dû de plus ou moins 100.000 euros, vous serez confrontés à des frais allant de 400 à 1200 euros.

La renégociation est-elle intéressante à faire à tout moment du crédit ?

Que ce soit le rachat ou la renégociation, il est impossible de le faire à tout moment du crédit. Des conditions de temps doivent être remplies avant de procéder à une renégociation avantageuse de son contrat. Il ne faut donc pas se lever sur un coup de tête pour entamer une procédure de renégociation de crédit immobilier avec sa banque. Ce n’est pas intéressant car n’ayant pas de bénéfice pour vous. Le principe même de la renégociation est de faire du profit sur son emprunt. Il est donc important de le faire au bon moment pour bénéficier des avantages. Il est donc recommandé de faire la renégociation de son crédit immobilier le plus tôt possible.

Au tout début, les premières années de votre accord immobilier, il est intéressant et conseillé de faire une renégociation quand l’aubaine se présente. Pour en tirer des bénéfices considérables, il faut faire la renégociation pendant les 5 premières années de votre crédit immobilier. C’est en quelque sorte l’âge d’or pour penser à une renégociation de son crédit immobilier. C’est le moment propice et il peut s’avérer fort intéressant de profiter d’une baisse des taux sur le marché ou dans sa banque pour renégocier son prêt immobilier. Il est également conseillé de disposer de plus de 70.000 euros de restant du capital dû pour avoir une renégociation de crédit immobilier intéressant.